Aller au contenu principal
Fiche 19 sur 383
19 sur 383

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers continuent leur ascension depuis janvier

 02 juin 2022
C'est le moment d'acheter une maison à Saint-Pair-sur-mer avant la remontée des taux !
  Partager

Les chiffres de l'Observatoire Crédit Logement CSA sont sans appel : les taux de crédits immobiliers continuent leur ascension inexorable depuis le début de l’année. Si vous souhaitez acheter une maison à Saint-Pair-sur-Mer, il ne faut plus attendre car les taux pourraient continuer de monter !

La hausse des taux de crédit immobilier s'accélère 

Depuis la fin d’année dernière, les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont connu une forte hausse, toutes durées confondues.

Les chiffres de l'Observatoire Crédit Logement CSA dans le détail révèlent que le taux moyen est désormais de :

  • 1,19 % sur 15 ans (à comparer à 0,86 % en décembre) ;
  • 1,33 % sur 20 ans (à comparer à 0,99 % en décembre) ;
  • 1,5 % sur 25 ans (à comparer à 1,13 % en décembre).

Afin de pouvoir acheter un bien immobilier sans rogner sur leur budget, les acquéreurs sont aujourd’hui obligés de rallonger la durée de leur emprunt.

Pour le moment, la hausse des prix des logements a été compensée par l’augmentation de la durée des emprunts. Cet allongement a de plus permis de préserver l’accès au crédit pour de nombreux emprunteurs désireux d’acquérir leur résidence principale ou d’investir dans un bien locatif. Sachant que, dans les deux cas de figure, l’augmentation de l’apport personnel exigé par les banques avait déjà impacté leur capacité d’emprunt.

Même si les taux d’emprunt restent encore relativement attractifs, il n’en demeure pas moins qu’il y a actuellement une réelle dégradation des conditions d’emprunt. Cette situation est liée en grande partie à la lutte contre l’inflation qui pousse les banques centrales à des augmentations importantes des taux directeurs.

La part des crédits entre 20 et 25 ans n’a jamais été si importante

L'Observatoire Crédit Logement CSA constate qu’en avril, la tranche de crédit immobilier dont la durée est comprise entre 20 et 25 ans a un poids jamais atteint auparavant. Elle représente plus de 65 % du nombre total de crédits bancaires accordés.

Cette augmentation du poids relatif des prêts dont la durée est comprise en 20 et 25 ans a comme corollaire la diminution du poids des prêts dont la durée est inférieure ou égale à 15 ans. Ceux-ci représentent aujourd’hui moins de 13 % du volume total de prêts accordés.

Ce phénomène n’est pas nouveau car cette proportion ne cesse de baisser depuis plusieurs années. En effet, les prêts de moins de 15 ans représentaient encore :

  • 20,2 % des prêts en 2019.
  • 18,8 % des prêts en 2020 ;
  • 16,1 % des prêts en 2021 ;

La difficulté des ménages à emprunter face à l’augmentation des prix a donc été compensée en empruntant sur de plus longues durées. Cependant, cela ne va pas pouvoir continuer indéfiniment puisque la durée d’emprunt maximale est de 25 ans.

Il est également important de souligner que cette augmentation de la durée des prêts a permis de contrebalancer la forte hausse des prix de l’immobilier ces dernières années. On peut donc s’attendre soit à des hausses de prix moins élevées à l’avenir, ou alors à ce que les acheteurs doivent acheter des surfaces plus petites.
 

En savoir plus :

 Partager