Vers une réorientation du plan d'aide d’Action Logement ?

Action logement a un rôle d'aide important pour l'immobilier français, et donc pour la Normandie

Le plan d'aide lancé en 2019 par Action Logement va être amendé avec pour objectif de dégager de nouveaux financements pour l'amélioration et le développement de l'offre de logements. Les aides offertes par Action Logement sont un soutien important pour tout le marché immobilier français, elles ont de ce fait un impact positif sur les ventes d’appartements à Caen.

Les plans d’aide d’Action Logement en faveur des salariés

Action Logement est un acteur majeur du logement social et intermédiaire en France qui œuvre pour faciliter l’accès au logement afin de favoriser l’emploi. Cet organisme est financé par les entreprises du secteur privé de plus de 20 employés. L'organisme est géré par les syndicats et le patronat et prévoit de déployer plusieurs milliards d'euros afin d'aider les salariés pour la mobilité ou la rénovation de leur logement.

La participation des employeurs à l’effort de construction (PEEC) est la contribution des entreprises versée chaque année afin de permettre à Action Logement d’intervenir sur plusieurs missions :

  • L’accompagnement des salariés pour l’accès au logement,
  • La construction de nouveaux logements,
  • Le développement durable.

Depuis 2019, l'association Action Logement accorde des subventions complétées d'un prêt à 1 % pour aider les propriétaires occupants ou bailleurs à financer des travaux de rénovation énergétique. Les logements éligibles sont ceux occupés à titre de résidence principale et situés dans une des communes du programme « action cœur de ville » ou qui doivent être adaptés au vieillissement des occupants.

La réorientation du plan d’aide d’Action Logement

Action Logement va revoir le plan d'aide aux salariés lancé en 2019 par le redéploiement des axes du plan d'investissement volontaire signé en avril 2019 en partenariat avec le gouvernement.

Le plan initial va être repensé pour répondre aux enjeux liés à la crise sanitaire afin de dégager de nouveaux financements pour l'amélioration et le développement de l'offre de logements. Ce recentrage des aides doit être décidé d'ici à fin janvier 2021.

Des relations houleuses entre l'État et Action Logement

Les relations entre Action Logement et l’État sont plutôt compliquées depuis que ce dernier souhaite manifestement réformer son fonctionnement. De plus, l’État a prélevé plus d’un milliard d'euros sur le budget de fonctionnement d’Action Logement pour compléter son budget 2021. Dès que la refonte du plan d'investissement sera réalisée, l’État et Action Logement vont entamer des négociations en début d’année qui s’annoncent d’emblée très tendues.

Ces discussions entre les partenaires sociaux, syndicats et patronat et l’État porteront sur les évolutions de la gouvernance d'Action Logement et les améliorations structurelles à mettre en œuvre.

Seul l’avenir nous dira dans quelle direction s’engageront l’État et Action Logement, notamment en ce qui concerne la gouvernance de cet organisme paritaire et quelles seront les orientations des futurs investissements.

Mon compte

 Nous contacter