Une baisse de 590 euros en moyenne de taxe d'habitation en 2020

La disparition progressive de la taxe d'habitation pour tous les français promet de belles économies !

En 2020, les foyers ayant bénéficié de la baisse de taxe d’habitation, liée à la mise en place progressive de la suppression de celle-ci entre 2020 et 2023, ont économisé en moyenne 590 euros. C’est donc une économie substantielle pour tous les Français, que ce soient les locataires ou les propriétaires. Une économie bienvenue pour pouvoir économiser pour l’achat d’un appartement à Granville ou tout autre achat immobilier en Normandie.

Rappel sur la taxe d’habitation

La taxe d'habitation est un impôt payé localement qui dépend du revenu fiscal et de la composition du foyer ainsi que des caractéristiques et de la situation géographique du logement au 1er janvier. Que vous soyez propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gracieux du logement, cette taxe doit être payée chaque année, que ce soit pour la résidence principale ou pour la résidence secondaire.

Une baisse progressive est prévue à partir de 2020, pour certains foyers, afin qu’à l’horizon 2023 il n'y ait plus personne qui ne paie de taxe d'habitation sur sa résidence principale. Les dégrèvements entre 2020 et 2023 dépendent de la composition et du revenu fiscal du foyer.

Combien les foyers concernés ont économisé en 2020

Environ 80% des foyers fiscaux ont bénéficié en 2020 de la suppression de la taxe d'habitation et cela leur a permis d’économiser en moyenne 590 euros, selon les chiffres publiés par le Ministère de l’Économie et des finances le 4 décembre dernier. Cependant, ce chiffre dissimule un certain nombre de disparités importantes et le gain moyen est variable d’une région à l’autre, et aussi d’un département à l’autre dans la même région.

Ainsi, en Ile-de-France, le gain moyen pour un foyer fiscal concerné par la suppression de la taxe d’habitation dès 2020 est de 735 euros dans l'Essonne tandis qu’il ne représente que 417 euros à Paris. De même, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, cette économie est de 714 euros en moyenne dans les Bouches-du-Rhône alors que dans les Hautes-Alpes celle-ci est de seulement 460 euros.

Le calendrier de baisse initialement prévu est maintenu

Olivier Dussopt, le ministre délégué chargé des Comptes publics, a indiqué que la mesure s'inscrivait dans la continuité de la baisse importante des impôts lancée à partir de 2017 par le gouvernement afin de favoriser le pouvoir d'achat. Il a également précisé que cette baisse serait poursuivie au rythme initialement prévu et ce malgré la crise actuelle.

Selon le planning initialement prévu, les 20% de foyers les plus aisés bénéficieront à leur tour de la suppression par paliers de la taxe d’habitation à partir de 2021. Celle-ci sera totalement supprimée pour tous les foyers en 2023.

En effet, les foyers les plus aisés bénéficieront selon le barème fourni par les impôts d'une réduction de 30 % en 2021 et de 65 % en 2022. Pour autant, 22,4 millions de foyers fiscaux ont été concernés par la suppression de la taxe d'habitation en 2020.

En savoir plus :
Focus sur les avantages à acheter un bien en nue-propriété

Mon compte

 Nous contacter