Quelles sont les conséquences du Brexit sur l’immobilier en France ?

brexit, l'impact sur l'immobilier à Caen

La conclusion du Brexit est proche, et les incertitudes liées à cet accord – ou non accord – n’ont jamais été aussi fortes. Une arrivée massive sur le marché de biens immobiliers à des prix très intéressants n’est pas à exclure, avec l’opportunité d’acheter des biens de moyenne et grande surface, pour par exemple mettre en location un T2 à Caen.

Quel impact a le Brexit sur l’immobilier normand ?

Dans les deux cas, hard brexit ou soft brexit, le marché immobilier normand - et français en général - sera forcément impacté, et l’est déjà depuis 2016, année où les Britanniques ont voté au référendum sur le Brexit.

Quelle optique pour 2020 ?

En cas de soft brexit, de nombreux acheteurs britanniques qui étaient dans l’attente d’acquérir un bien en France vont pouvoir réaliser leur achat, rassurés par l’issu d’un accord entre l’UE et le Royaume-Uni. Dans le cas contraire, les propriétaires britanniques vont sûrement être tentés de vendre leurs biens dans l’hexagone – apeurés par le fait qu’ils pourront sans doute circuler moins facilement à travers l’UE. Ces mêmes propriétaires pourraient accélérer la revente de leurs biens en France, et mettre leurs biens en vente à des prix cassés, entraînant une baisse des prix dans certaines régions.

Enfin, certains autres résidents britanniques inquiets désirent faire l’achat d’un bien immobilier en France pour contrer les potentielles conséquences néfastes du Brexit. Rappelons que les Britanniques restent tout de même les principaux acquéreurs étrangers non-résidents sur le sol français, devant les Allemands et les Belges.

Pour en savoir plus:
Le marché immobilier français après le confinement

Mon compte

 Nous contacter