Les prix de l'immobilier sont en augmentation dans la Manche

Le marché immobilier manchois est très dynamique, idéal pour investir.

Le constat est évident, les prix de l’immobilier en France sont à la hausse depuis la fin du premier confinement. La Manche n’échappe pas à la tendance avec des prix qui sont en forte croissance et cela se ressent particulièrement sur les maisons à vendre à Coutances. Comment expliquer ce phénomène nouveau et surprenant ?

La forte attractivité de la région impacte positivement les prix de l’immobilier normand

Depuis la fin du premier confinement, les prix de l’immobilier en Normandie sont en forte hausse. En Normandie, la hausse des prix immobiliers devient une tendance stable enclenchée depuis plusieurs mois. Plus généralement, et malgré la crise sanitaire que nous traversons, les prix ont plutôt bien résisté en général sur tout l’Hexagone avec par exemple une hausse globale de 5,9 % sur un an en moyenne pour les maisons.

Ainsi, pour faire l’acquisition d’un bien immobilier à Rouen, il faudra débourser aujourd'hui plus de 2 800 €/m2.  L’augmentation des prix de l’immobilier a été de 6 % en 3 mois et a même dépassé les 40 % en 12 mois, ce qui représente la hausse annuelle la plus importante jamais enregistrée dans cette ville.

De même, le prix moyen de l’immobilier dans 4 autres grandes villes de Normandie affiche une progression de plus de 10 %. Ainsi, le prix du mètre carré a crû de 19 % entre janvier et septembre 2020 et de plus de 30 % en un an à Cherbourg dans le Cotentin, pour dépasser les 2 300 €/m² en moyenne.

D‘autres villes normandes ont également connu une croissance importante, sans toutefois égaler la croissance record de Cherbourg. Ainsi, au Havre, le prix du mètre carré a augmenté de 14 % pour dépasser un prix moyen de 2 350 €/m². À Saint-Etienne-du-Rouvray, l’augmentation a été de 13 % pour atteindre un prix moyen de plus de 2 000 €/m². Et à Grand-Quevilly, le prix moyen dépasse les 2 400 €/m² pour une augmentation sur un an de 12 %.
En revanche, Sotteville-lès-Rouen et Évreux ont connu respectivement une baisse -8 et -4 % sur un an des prix de l’immobilier.

Des augmentations records mais contrastées dans la Manche

Les augmentations des prix de l’immobilier dans certaines villes de la Manche ont atteint des sommets. Ainsi, à Carentan et Coutances, les prix ont progressé de 20 % et 24 % respectivement entre janvier et septembre pour dépasser 1 500 €/m² et 1 600 €/m².  Nous avons vu également que Cherbourg avait connu une flambée de plus de 30 % des prix de l’immobilier.

En revanche, la situation dans d’autres villes de la Manche est plus contrastée. Ainsi, Avranches connaît une baisse de 12 % de ses prix de l’immobilier mais reste tout de même à 1 600 €/m², ce qui est équivalent à Carentan et Coutances. À Saint-Lô, la baisse est plus modérée et s’établit à 4 %, pour un prix de 1 400 €/m².

Granville, quant à elle, reste stable avec une très légère progression de 1 % mais avec un prix de plus de 2 600 €/m²

Les Français, surtout depuis le confinement, sont de plus en plus attirés par les grandes métropoles provinciales et les bords de mer. Bénéficiant de cet engouement nouveau, la Normandie propose néanmoins encore des prix très abordables. Ceux-ci sont en effet bien en deçà de la moyenne des villes françaises qui dépassent les 4 300 €/m² pour un appartement et les 3 300 €/le m² pour une maison.

En savoir plus :
Vivre à Coutances au cœur du bocage du Cotentin

Mon compte

 Nous contacter