Aller au contenu principal
Fiche 6 sur 393
6 sur 393

Les députés ont voté une aide pour les Français qui se chauffent au fioul

 06 septembre 2022
Quelles sont les aides au fioul pour chauffer votre maison ?
  Partager

Si vous avez acheté une maison à Avranches chauffée au fioul, alors vous devez être préoccupé par les prix de celui-ci. Heureusement, l’Assemblée nationale a forcé le gouvernement à débloquer une enveloppe de 230 millions d'euros, supérieure à celle initialement prévue, afin d’aider les ménages qui utilisent le fioul pour se chauffer.

Les députés de l’opposition ont forcé la main au gouvernement

Une aide de 230 millions d’euros vient d’être adoptée par l’Assemblée nationale pour aider les foyers qui se chauffent au fioul alors que le gouvernement avait initialement prévu une enveloppe bien plus modeste de 50 millions d’euros.

En effet, les groupes d'opposition ont appuyé un amendement qui prévoyait un soutien financier de 230 millions d'euros afin que cette aide puisse profiter à un plus grand nombre de foyers. Cet amendement doit cependant être confirmé lors de l'examen par les députés du projet de loi du pouvoir d'achat dont l’adoption définitive aura lieu ultérieurement.

Il reste encore des zones d’ombre dans ce projet, notamment car les conditions d’affectation de l’aide n’ont pas été précisées dans l'amendement. En France, 3,5 millions de foyers se chauffent toujours au fioul et si le montant de l'aide devait être reparti équitablement entre tous les ménages, chacun toucherait 65 €. À titre individuel, le montant de l’aide serait très loin de la somme nécessaire pour remplir sa cuve pour l’hiver.

Les Français qui se chauffent au fioul payent le vrai prix de l’énergie

Pour se chauffer durant les mois d’hiver, il faut environ 2 000 litres de fioul pour un appartement de 100 m2. Auparavant, il fallait compter entre 1 400 et 1 700 € pour remplir sa cuve avec cette quantité de fioul. Aujourd’hui, le prix moyen du fioul a été multiplié par deux avec un pic en juin dernier. Il faut désormais débourser un montant qui dépasse les 3 000 € pour se faire livrer 2 000 litres de fioul.

Les ménages qui se chauffent au gaz, aux granules de bois, avec une pompe à chaleur ou même à l’électricité payent une facture bien moindre. En effet, le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire pour le gaz et l’électricité tandis que les Français qui se chauffent au fioul payent, quant à eux, le vrai prix de l’énergie.

De même, les automobilistes vont bénéficier d’une baisse du prix du gasoil de 30 centimes par litre de carburant. Cela équivaudrait à une remise de 600 € sur la facture annuelle de fioul si la même remise était appliquée (il s'agit du même carburant).

D’un autre côté, cette aide financière va à l’encontre de la volonté de réduire la consommation d’énergie fossile et les émissions de CO2. De plus, les aides comme MaPrimRénov’ pour investir dans une pompe à chaleur n’ont jamais été aussi importantes. Elles peuvent ainsi atteindre 5 000 € auxquels s’ajoute la prime à la conversion des chaudières d’un montant maximal de 4 000 € pour les ménages les plus modestes.

Certes, le coût total de cet investissement se situe entre 5 000 et 18 000 € selon la technologie choisie. Cependant, des prêts à taux zéro sont également accessibles pour compléter la somme et, dans ce contexte, cela vaut la peine d’envisager l’installation d’une pompe à chaleur.

En savoir plus :

 Partager