Aller au contenu principal
Fiche 5 sur 383
5 sur 383

Le recyclage des déchets du BTP sera opérationnel en 2023

 26 juillet 2022
Notre agence immobilière de Saint-Hilaire-du-Harcouët parle de l'importance du recyclage dans le BTP
  Partager

Les déchets issus des matériaux et des produits utilisés dans le secteur du BTP sont collectés gratuitement par des éco-organismes. Ceux-ci prennent en charge leur tri et leur revalorisation dans le cadre de la loi AGEC. Notre agence immobilière de Saint-Hilaire-du-Harcouët fait le point sur ce sujet.

Des éco-organismes seront chargés de la collecte des déchets du BTP

Le ministère de la Transition écologique a annoncé le 22 juin que la filière en charge du recyclage et du réemploi des déchets produits par le secteur du bâtiment sera pleinement opérationnelle à compter du début de l'année 2023.

La collecte gratuite, le tri et la revalorisation des déchets produits par le secteur du BTP seront effectués par des éco-organismes dans le cadre de la loi AGEC, dont l’objet est l'économie circulaire et la lutte contre le gaspillage.

Par ailleurs, la collecte gratuite des déchets du bâtiment par les éco-organismes sera étendue aux entreprises du secteur de la construction, aux artisans et aux particuliers. Un cahier des charges des éco-organismes sera publié par le ministère de la Transition écologique afin d'apporter des solutions clés en main au secteur et aux élus des communes. L'objectif final étant de réduire la consommation de ressources.

Vers la désaturation des déchetteries des collectivités locales

Pour le ministère, il s’agit de faciliter l’accès aux points de collecte en fonction des besoins locaux et de créer des points de reprise répartis sur tout le territoire en fonction des contraintes des professionnels. L'arrêté fixant le cahier des charges des éco-organismes prévoit également de soulager le réseau de déchetteries des collectivités locales qui est pratiquement saturé.

Ce projet d’ampleur nécessite beaucoup de ressources pour être mis en place et des concertations entre les élus et les professionnels du bâtiment. Ainsi, le démarrage de cette filière de reprise et de traitement des déchets du secteur du bâtiment, qui était initialement prévu en 2022, a finalement été retardé d’un an. En effet, les principes et les règles de fonctionnement mais aussi les financements ont mis plus de temps que prévu pour être finalisés.

La Fédération française du bâtiment a même rappelé en novembre dernier que tous les financements ne seront pas bouclés en janvier 2023, date prévue du lancement du projet. Elle a également précisé que la filière mettra certainement plusieurs années avant d’atteindre sa capacité de fonctionnement optimal.

Pour mémoire, 42 millions de tonnes de déchets sont produites par an par le secteur du bâtiment, soit l’équivalent des déchets qui sont annuellement générés par les foyers.
 

En savoir plus :

 Partager