Le confinement façonnera de façon durable le marché de l'immobilier à Caen

Les programmes d'îmmobilier neuf à Caen s'adaptent aux nouvelles demandes.

À n’en pas douter, les confinements ont et auront une influence majeure sur le marché de l’immobilier à Caen, tant à court terme en imposant des retards de livraison, qu’à moyen et long terme sur l’agencement des nouveaux logements. Comment la crise sanitaire va-t-elle façonner la construction d’appartements neufs à Caen ?

Le point sur le marché de l’immobilier neuf à Caen

Le début d’année 2020 était plutôt prometteur et le démarrage avait été même mémorable avant l’arrêt brutal imposé par le confinement. Si l’on compare avec le 1er semestre 2019, les ventes dans le neuf sur le secteur de Caen ont connu une baisse de l’ordre de 40 %. Il faut cependant relativiser ce chiffre au regard de l’arrêt complet des transactions immobilières et le comparer à la baisse de 52 % du nombre total de transactions en France sur la même période.

Cependant, pendant le confinement, il y a eu peu de désistements et le marché tend à redémarrer à un rythme normal. Ce qui n’est pas étonnant car que ce soit pour l’habitation principale ou pour les investisseurs, l’immobilier neuf se positionne comme une valeur refuge. En outre, de nombreux acquéreurs optent pour le neuf pour l’achat de leur résidence principale depuis la crise sanitaire, et cela pour plusieurs raisons que nous allons développer ici.

Comment les demandes des acquéreurs ont-elles évolué depuis le confinement ?

L’une des tendances qui ressort depuis le confinement, c’est l’envie d’espaces extérieurs bien dimensionnés tant pour les appartements que pour les maisons individuelles. De plus, les acquéreurs souhaitent avoir des commerces et des transports en commun à proximité de leur résidence ainsi que des espaces dédiés au télétravail. Ils sont désireux d’intégrer une démarche de développement durable et par conséquent de limiter l’usage de la voiture.

Il est nécessaire que les concepteurs des programmes neufs intègrent cette nouvelle donne et adaptent leur offre aux nouvelles attentes et à la demande. Le neuf permet simplement et quasi naturellement cette mutation avec une grande réactivité.

Il est vrai que les promoteurs avaient anticipé la demande d’espaces extérieurs et la plupart des programmes offrent des balcons ou des loggias. Ce qui est réellement nouveau aujourd’hui, c’est la demande d’espaces partagés pour le télétravail, notamment par la création de lieux adaptés dans les immeubles.

Nous voyons également apparaître des nouveautés plutôt originales, comme l’installation de boîtes aux lettres connectées, lesquelles pourront communiquer avec les livreurs et changer de température en cas de livraison de nourriture.

Quelle évolution les prix ont-ils suivie ?

Par rapport à l’an dernier, les prix de l’immobilier neuf sont restés stables. Le prix moyen du mètre carré à Caen est de 3 900 € et de 3 366 € pour la périphérie de Caen.

De même, le stock de biens neufs à vendre est resté stable avec environ un millier de logements à construire ou en cours de construction. Cela est dû, d’une part, à l’arrêt de l’étude des permis de construire pendant le confinement qui a créé un ralentissement dans le lancement de nouveaux programmes, et d’autre part à la demande qui a fléchi pendant la même période.

À noter, qu’à l’avenir, les chantiers devront intégrer les contraintes sanitaires et cela provoquera un allongement des délais de livraison d’environ un trimestre.

Mon compte

 Nous contacter