Investir dans l’immobilier locatif pour avoir un complément de revenu à la retraite

l’immobilier locatif pour avoir un complément de revenu à la retraite

Incertains pour leur retraite, de nombreux français envisagent un projet d’investissement locatif pour se constituer un complément de revenu. Ce souhait peut par exemple se concrétiser par un achat immobilier à Barneville Carteret.

Les Français investissent dans l’immobilier pour préparer leur retraite

D’après un sondage organisé par le courtier Empruntis, les deux tiers des projets d’investissement locatif sont liés à un sentiment d’insécurité financière vis-à-vis de la retraite. Ce motif est devenu la principale préoccupation des français puisque durant les deux dernières années le sujet de la retraite ne pesait que pour seulement 1/3 dans les motifs poussant à un investissement locatif.

Alors que sept personnes interrogées (âgées en moyenne de 45 ans et à près de 52% en couple) sur dix se disent inquiètes concernant le montant de leur future pension de retraite, l’investissement locatif semble avoir la cote. Selon eux, le montant des loyers perçus paraît beaucoup moins flou que celui des retraites.

Selon les résultats de l’enquête, les investisseurs sont également de plus en plus jeunes. Après la volonté de se loger, la retraite apparaît comme la deuxième raison pour laquelle ils achètent un logement. Plus tôt les personnes sont capables de percevoir des revenus complémentaires, plus il leur sera facile de compenser la probable faiblesse de leur future retraite.

Investir dans l’immobilier sans risque

Si l’investissement locatif est très recherché, plusieurs freins sont perceptibles. Le premier est lié au manque de connaissance en matière de fiscalité. Par crainte de taxes trop lourdes ou de dispositifs de défiscalisation obscurs, les Français hésitent parfois à se lancer.

Les impayés sont également souvent cités parmi les freins liés à l’investissement locatif. Des solutions existent toutefois : assurance, garantie Visale ou encore recours à une société de gestion.

Enfin dernier frein souvent évoqué : la peur d’une dévalorisation du bien avec le temps. Pour minimiser ce risque, il faut veiller à choisir un emplacement stratégique : secteur, présence de transports en commun, proximité de commerces, projets urbains à venir…. Grâce à cela, le bien pourra se louer facilement et il aura tendance à prendre de la valeur.

Mon compte

 Nous contacter