Immobilier – La majorité des acheteurs optent pour l’ancien

Bien immobilier ancien

Le marché de l’immobilier ancien a la cote auprès des acheteurs ; l’année 2018 devrait même être une année record en termes de ventes, comme de prix. Bon à savoir si vous souhaitez effectuer la vente d'un appartement à Granville.

Le marché de l’immobilier ancien en pleine forme

Porté par des taux toujours très bas, le marché de l’immobilier est très dynamique, et ceci est encore plus vrai si l’on se cantonne au marché de l’immobilier ancien. D’après les chiffres des principales agences, on devrait franchir en 2018 la barre du million de transactions.

Les biens anciens sont en effet privilégiés par 53% des acheteurs selon une enquête d’Immonot.com, avec une préférence pour les maisons et une localisation urbaine. Au niveau des prix, la tendance est à la hausse : +2,5% en moyenne d’après les réseaux d’agences immobilières.

Sur l'ensemble de la France, le prix moyen au mètre carré se situe environ à 2.539 euros selon Century 21, un chiffre proche de celui de l'année 2011, où le mètre carré valait 2.621 euros.

Les avantages d’acheter dans l’ancien

Malgré des frais de notaires toujours plus élevés dans l’ancien que dans le neuf, un bien immobilier ancien, coûtera, en règle générale et tous frais d'acquisition inclus, moins cher qu'un bien immobilier neuf.

Généralement les professionnels de l’immobilier constatent que le prix dans l’ancien est 15 à 20% moins cher que dans le neuf. Bénéficiant souvent d’une implantation de choix (au cœur des villes, à proximité de nombreux équipements…), les biens immobiliers anciens se distinguent également par une plus grande disponibilité.

Pour en savoir plus:
Qui paiera la taxe d'habitation en 2018 ?

Mon compte

 Nous contacter