Comment valoriser une terrasse ou un balcon lors d'une vente immobilière ?

De combien un balcon ou une terrasse fait augmenter le prix d'un bien immobilier ?

Un balcon ou une terrasse augmente le prix d’un appartement et l’on se pose souvent la question de la valorisation de ces mètres carrés. Une étude nous apprend que cette valorisation avoisine 10 % dans les onze plus grandes villes françaises. Cet impact est présent dans toutes les villes françaises et devrait aussi valoriser votre appartement à vendre à Granville.

La valorisation des terrasses et balcons en constante augmentation

Une étude identique réalisée par un site immobilier en mai 2020 indiquait alors que la valorisation des logements avec balcon ou terrasse était de 8,8% par rapport à ceux qui n’en possèdent pas. Le premier confinement a été très certainement un facteur déterminant dans cette augmentation de prix car les personnes vivant dans un appartement avec une terrasse ou un balcon ont mieux traversé cette épreuve qui s’est avérée plus que difficile pour certains.

En revanche, ce qui est un peu plus étonnant, c’est que la valorisation des prix des logements avec terrasse ou balcon a continué en hiver. En effet, la même étude réalisée fin 2020 a fait état d’une valorisation pour une terrasse ou un balcon d’environ 10 % du prix du bien dans les plus grandes villes de France, soit une augmentation de près 1,2 point en moyenne par rapport à l’étude de mai. Cela signifie que pour deux appartements strictement semblables (surface, emplacement, orientation, etc.), le différentiel de prix est de l’ordre de 10 % en plus en moyenne pour celui qui possède une terrasse ou un balcon. Ce différentiel de prix a toujours existé, mais il a clairement été accentué en 2020.

Un certain ralentissement de l’augmentation de la valorisation des appartements avec terrasse et balcon est néanmoins observé en cette fin d’année. Cela laisserait à penser qu’un palier aurait été atteint et qu’un retour à la « normale » en 2021 serait possible suivant les évolutions de la pandémie.

Le confinement a modifié les critères de recherche des acquéreurs

Le premier confinement qui a pris de court tout le monde aura eu un impact significatif sur les critères de recherche des futurs acquéreurs. Ceux qui ont vécu cette épreuve dans un appartement trop petit et sans accès à l’extérieur sont sortis de cette période avec des séquelles psychologiques et aussi parfois des conflits familiaux.

Avoir une terrasse ou un balcon en ville est un luxe, mais du luxe à la nécessité, il n’y a qu’un pas que les personnes affectées par le confinement n’hésitent plus à franchir. La présence d’un balcon ou d’une terrasse est devenue un critère de recherche prioritaire pour 20% des futurs acquéreurs et parfois même un critère rédhibitoire.

Deux tendances marquées pour cette fin d’année : avoir a minima un balcon ou une terrasse ou avoir une surface plus grande que celle souhaitée en première approche.

Mon compte

 Nous contacter