Comment fonctionne le CITE pour les particuliers ?

CITE pour les particuliers

Vous possédez un bien immobilier sur Caen ou ailleurs en France et souhaitez effectuer des travaux pour le rendre moins consommateur en énergie ?

Bénéficiez du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) en effectuant des travaux de rénovation: travaux d’isolation, changement d’équipement de chauffage, dépose d’une cuve à fioul…

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique : pour qui, pour quoi ?

Sans conditions de ressources, le CITE s’adresse à tout locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique pour une résidence principale, appartement ou maison. Deux conditions doivent être remplies pour en bénéficier : à la date de début des travaux le logement doit avoir plus de deux ans, et l’intégralité des travaux doit être effectuée par la même entreprise.

Sachez que le montant des dépenses est plafonné en fonction de la composition du foyer : 8.000€ pour une personne seule, 16.000€ pour un couple sans enfant, puis 400€ pour toute personne supplémentaire à charge.

Au moment d’effectuer votre déclaration de revenus, il sera nécessaire de remplir une ligne spécifique pour bénéficier du CITE. Le formulaire 2042-QE doit également être complété en indiquant la nature des travaux réalisés et le montant total. Dans le cas où le montant du crédit d’impôt dépasse celui dont vous êtes redevable, alors l’excédent vous sera reversé.

Quels travaux sont éligibles au CITE ?

Jusqu’au 31 décembre 2019, certains équipements bénéficient d’un taux de 30% de crédit d’impôt sur le prix d’achat et de la main d’œuvre : les pompes à chaleur, les matériaux d’isolation thermique (toit, combles…), les équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant avec une énergie renouvelable et une chaudière à haute performance énergétique (avec un plafond de 3.350€ pour la chaudière à gaz).

Il est également possible d’obtenir un crédit d’impôt de 30% pour le diagnostic de performance énergétique. Pour le remplacement de fenêtres simple vitrage par du double vitrage, un taux de crédit d’impôt de 15% est appliqué. Enfin, la dépose d’une cuve à fioul permet de bénéficier d’un taux de 50%, sous conditions de ressources fixées par l’Anah.

Pour en savoir plus:
De plus en plus de français empruntent à 1% sur 25 ans
Caen séduit les investisseurs immobiliers
Le répérage amiante avant travaux (RAAT) est désormais obligatoire

Mon compte

 Nous contacter