Aller au contenu principal
Fiche 3 sur 393
3 sur 393

Bientôt une « matériauthèque » à Thury-Harcourt-Le Hom

 15 septembre 2022
Achetez ou louez une maison à Thury-Harcourt avec notre agence
  Partager

Notre agence immobilière de Thury-Harcourt vous présente un projet assez original : projet de création d’une matériauthèque. Prévu au printemps 2023, cette idée est née de la collaboration entre le TEF (Travail, Emploi, Formation) de Bretteville-sur-Laize et l’association A.R.B.R.E.S de Suisse Normande. 

Une matériauthèque pour revendre des matériaux de seconde main

L’association réseau bio responsable écologique et solidaire (A.R.B.R.E.S) originaire de Suisse Normande travaille actuellement sur la création d’une matériauthèque à Thury-Harcourt-Le Hom dans le Calvados. L’objectif de ce projet est d’améliorer le pouvoir d’achat en créant des changements dans les habitudes de consommation des particuliers. 

Concrètement, il s’agit de vendre à bas prix du bois, du métal, de la faïence et du carrelage, de la peinture, du cuir, des tissus, du carton et de la quincaillerie diverse issus du réemploi dans un magasin spécialisé dans la vente de matériaux.

Nathalie Gaumer, la coordinatrice du projet, rappelle que ce concept est né de l’idée de récupérer auprès des particuliers, des entreprises locales du BTP et des déchetteries les matériaux encore utilisables. L’idée est de faire en quelque sorte une grande surface du bricolage mais avec des matériaux de seconde main.

À la vente de matériaux à bas prix dans le magasin seront associés des services comme des ateliers solidaires (réparation, valorisation et relooking) via des animations hebdomadaires, des stages de formation sur des savoir-faire spécifiques et la location d’outils.

Une ouverture prévue au printemps 2023

Pour démarrer le projet, un endroit suffisamment spacieux doit être trouvé par l’association pour accueillir la matériauthèque mais aussi l’épicerie participative dont le magasin situé Avenue de Caen depuis son inauguration en juillet 2022 est un peu trop étroit.

Pour le stockage des matériaux avant l’ouverture du magasin, l’ancien Point P de Thury-Harcourt, qui avait été pressenti dans un premier temps, est aujourd’hui utilisé pour stocker du matériel lors des travaux de la piscine. Celui-ci ne pourra donc pas être utilisé comme c’était prévu initialement.

L’association a reçu le soutien de TEF de Bretteville-sur-Laize, de l’Adress Normandie, un collectif qui soutient le développement d’entreprises sociales et Katapult, l’incubateur normand des entreprises innovantes.

MatÔTek, le nom de la future boutique est d’ores et déjà fixé et il faudra être adhérent de l’association pour pouvoir acheter des matériaux et louer des outils. Pour autant, le projet est encore à l’étude et le comité de pilotage prévoit de démarrer une phase d’expérimentation à l’automne et l’ouverture de la matériauthèque au printemps 2023.

Dans quelque temps, un appel au don sera lancé auprès des entreprises et des particuliers au niveau de la communauté de communes du Cingal-Suisse Normande.

En savoir plus :

 Partager