Des granits du cap de Carteret à la plage de la Potinière par le chemin des Douaniers

Venez vous installer à Barneville-Carteret et achetez une maison à la plage

En suivant le sentier des Douaniers qui chemine face aux îles anglo-normandes du phare de Carteret à la plage de la Potinière, vous pourrez découvrir un panorama magnifique sur le paysage sauvage et le cap rocheux du Carteret. La beauté de cette région ne laisse pas indifférent et c’est pourquoi de nombreux Français aimeraient s’acheter une maison à Barneville-Carteret.

Un panorama sur la Manche et les paysages sauvages du cap du Carteret

Parcourir le sentier des Douaniers du cap de Carteret entre les massifs granitiques jetant leurs pointes minérales vers la mer jusqu’à la plage de la Potinière ponctuée de cabines de plages blanches et bleues posées sur le sable depuis près d’un siècle. Découvrir un point de vue exceptionnel sur l’île de Jersey au loin et sur la manche grise et profonde éclairée par l’écume blanche et saline portée par le vent.

Juché sur l’éperon rocheux du cap entouré par le moutonnement jaune vif de la lande d’ajoncs, on aperçoit au sud la ville de Granville et la bande dorée de la plage du Gousset. Au nord, la tour carrée trône fièrement sur un bâtiment rectangulaire en pierres de granite massives et grises du phare de Carteret édifié en 1837 sous la vigie de deux maisons de gardien plus récentes.

Les courageux devront gravir 58 marches pour atteindre le sommet du phare. Construit comme ceux de Granville et de Goury, il signale aux navires le passage de la déroute qui s'étend de la baie du mont Saint-Michel et de l’île de Chausey au sud au raz Blanchard entre l'île d'Aurigny et le cap de la Hague au nord,

Situé sur le cap, bien en vue, le phare indique sa présence et ses dangers grâce à une lampe puissante dont les 650 watts portent par temps clair à 26 milles nautiques, soit environ 50 kilomètres.

De retour sur la terre ferme, des petits murs de pierres sèches contribuent à la magie de l’endroit. Ils guident les visiteurs dans leur promenade le long des falaises de la Côte des Isles qui s’étend du littoral de Denneville au sud à Baubigny au nord et jusqu'à Fierville-les-Mines à l'est à la découverte du havre de Carteret et de Portbail.

Un site exceptionnel classé espace naturel sensible

Plus de 100 000 personnes viennent chaque année au cap de Carteret, attirées par le point de vue unique de ce site remarquable de la Manche classé espace naturel sensible.

Parmi eux, de nombreux amateurs de randonnées parcourent le sentier des Douaniers (GR 223) qui relie le Mont-Saint-Michel à Carentan en faisant le tour de la presqu’île du Cotentin.

Les chèvres de La Hague, réintroduites par le syndicat mixte des espaces littoraux, entretiennent naturellement les espaces naturels de la lande et des bruyères dans une symbiose écologique et pertinente.

En suivant le chemin balisé, en partant du cap de Carteret, on découvre la plage de la Potinière du nom de l’établissement qui la surplombe, encaissée entre le cap et la digue du port, bien à l’abri du vent, et réchauffée par les courants chauds du Gulf Stream.

Les cabines blanches et bleues posées sur le sable comme dans un tableau de Monnet nous renvoient à un passé heureux et à une douce nostalgie empruntée de souvenirs d’enfance et de châteaux de sable.

Un endroit comme on les aime qui nous rappelle les jours heureux en contemplant des paysages d’exception entre mer et plage dont les marées qui découvrent des trésors et une vie grouillante ne cessent de nous enchanter.

En entrant dans la petite ville engoncée dans son manteau de pierre, les villas de caractère, les petits commerces aux façades anciennes et colorées et le minuscule port de pêche finissent de conquérir notre âme...

Mon compte

 Nous contacter