Faut-il louer nu ou meublé ?

Logement

Vous souhaitez mettre en location un logement dont vous êtes le propriétaire mais hésitez encore sur le type de location, vide ou meublé. Cela vaut également pour les studios à Granville. Cet article vous explique les avantages et inconvénients de chaque solution.

La location vide moins contraignante sur le plan administratif

D’un point de vue administratif, il y a une vraie différence entre la location nue et la location meublée. Alors que le bail d’une location vide est établi pour une durée minimale de trois ans, celui d’une location meublée est réduit à un an, voire neuf mois s’il s’agit d’un étudiant. Les locations meublées seront donc davantage appropriées pour des petites surfaces et dans des zones proches d’établissements supérieurs.

Sachez également que la location meublée est plus propice aux périodes de vacance locative et que le mobilier minimum obligatoire est fixé par décret. Des démarches administratives (déclaration d’une activité commerciale), ainsi qu’un coût d’entretien plus élevé (changement du mobilier, rafraichissement…) seront à prévoir dans le cas d’une location meublée.

Avantage à la location meublée concernant la fiscalité

Autre différence de taille : la fiscalité. Celle-ci n’est en effet pas la même selon que vous optez pour une location vide (revenus fonciers) ou une location meublée (bénéfices industriels et commerciaux – BIC).

Alors que l’option pour le micro-BIC - accessible aux particuliers dont les recettes sont inférieures à 70.000 euros par an - ouvre droit à un abattement forfaitaire de 50% quel que soit le montant réel des charges payées, celle pour le micro-fonciers - destinée aux bailleurs dont les gains annuels ne dépassent pas 15.000 euros -, n’offre qu’un abattement forfaitaire de 30%. L’avantage revient également au BIC en cas d’imposition au réel.

Pour en savoir plus:
Quel est l'apport idéal pour un prêt immobilier ?
Les avantages de devenir propriétaire

Mon compte

 Nous contacter