Aller au contenu principal
Fiche 5 sur 393
5 sur 393

Lisette, une auteure originaire de Saint-Martin-de-Bréhal, nous parle du monde agricole

 08 septembre 2022
Notre agence immobilière de Bréhal vous présente le nouveau Roman de Lisette
  Partager

Notre agence immobilière de Bréhal vous présente aujourd’hui Lisette, auteure originaire de notre charmante ville de Bréhal. Nous vous parlerons également de son second roman « Zoumik » sorti cette année.

Pour Lisette, l’écriture est une passion née sur le tard

Le 27 juillet 2022, Manon Manu a accueilli à la Chèvre Rit à Granville, Lisette, une auteure originaire de Saint-Martin-de-Bréhal, pour la dédicace de son second roman. Celle-ci s’est ensuite rendue à la librairie La Monaco du Nord à Granville le 30 juillet pour le même exercice.

Âgée de 45 ans, l’auteure nous dévoile son second roman « Zoumik », un an seulement après la parution du premier. Cette agricultrice qui travaille dans une ferme collective à Hudimesnil a découvert sa passion pour l’écriture depuis huit ans lorsqu’elle a fondé avec un groupe d’amis la revue Antirouille dont les lecteurs habituels auront certainement reconnu la plume.

Un récit sur le monde de la ferme à travers les yeux d’une enfant

Après avoir vendu tous les exemplaires de son premier roman « Sur le chemin des dunes » paru en fin d’année 2021, Lisette revient avec un second opus « Zoumik » qui traite du monde agricole au travers des yeux d’une petite fille de 10 ans. Cette vision enfantine et curieuse décrypte le monde agricole en toute ingénuité et en toute vérité en racontant les péripéties fermières telles qu’elle les voit avec son regard d’enfant.

Pour son premier roman autoédité et distribué dans les librairies granvillaises et dans plusieurs épiceries bio, elle avait choisi d’évoquer le passage à l’âge adulte d’un adolescent de Saint-Martin de Bréhal.

Cette fois, Lisette a décidé de traiter un autre domaine qui lui est cher, celui de la ferme. Elle précise que pour elle le monde agricole est en réalité assez méconnu alors, qu’en fait, c’est un milieu particulièrement sensible et intéressant. C’est cet aspect qui l’a motivée et lui a donné l’envie d’utiliser ce contexte exclusif pour son nouveau recueil mais également la volonté de parler d’un monde qui est rarement mis en valeur dans la littérature française.
Le second opus, édité à 1 500 exemplaires, est un roman de 120 pages destiné à tout public désireux d’en apprendre plus sur le monde agricole au travers de chroniques fermières. Ce nouveau roman sera distribué par les mêmes canaux locaux que le précédent.

En savoir plus :

 Partager